Comment devenir web designer freelance ?

web-designer-freelance
Logo bonjour Auto-entrepreneur


Gagnez du temps et simplifiez-vous la vie ne perdez plus de temps avec l’administratif.

Véritable polymorphe codeur et graphiste, le métier de webdesigner requiert à la fois des qualités techniques solides ainsi qu’un sens de l’esthétique développé.

Le webdesigner s’inscrit aujourd’hui au coeur de la conception des interfaces digitales et s’articule autour des notions d’user-experience et d’user-interface. En outre, les web-designers mettent l’apparence graphique des sites internets et des applications mobiles au service de l’ergonomie.

Si ce métier est aujourd’hui très prisé au sein des agences, la plupart des webdesigners font le choix d’exercer en tant qu’indépendant. Ce statut permet en effet de choisir soi même ses clients et ses projets. Comment, alors, devenir webdesigner en freelance ?

Quel statut pour un webdesigner freelance ?

La profession de webdesigner consiste en une prestation de services et de création. Comme pour tous les freelances, il s’agit de choisir le statut juridique le plus adapté.

Les plus communs pour des webdesigners sont :

  • Le statut de micro-entrepreneur/auto-entrepreneur : vous bénéficierez d’un régime social simplifié et du régime fiscal en vigueur pour les micro-entreprises. Idéal pour les débutants !
  • Le statut d’entrepreneur individuel à responsabilité limitée : il s’agit de la version individuelle d’une SARL. Comme le statut de micro-entrepreneur, le statut d’EIRL est simple en terme de création.

Vous pouvez aussi faire le choix du statut de société unipersonnelle ou choisir le portage salarial, qui combine les avantages d’une activité en freelance et d’un salariat.

Quant au statut social, il est recommandé de se déclarer à la Maison des Artistes , cette dernière conférant le statut d’artiste-auteur. En effet, un webdesigner est considéré comme tel dans la mesure où il vend, développe et créée la direction artistique et le design d’une interface.